Actualités

Résidence d'artiste

Par DAVID PETIOT, publié le vendredi 24 janvier 2020 11:03 - Mis à jour le vendredi 24 janvier 2020 11:03
Résidence_JuliePoncet.jpg
Julie Poncet, artiste en résidence au lycée Emiland Gauthey...

Julie Poncet, artiste en résidence au lycée Emiland Gauthey

 

 

            Le lycée Emiland Gauthey à Chalon-sur-Saône propose une Formation Complémentaire d’Initiative Locale Art & Couture en un an. Cette formation bénéficie du label Excellence Métiers d’Art.

            Chaque année, les étudiants de la FCIL Art & Couture, encadrés par Christophe Oddoux et l'équipe enseignante, participent à une résidence d’artiste. Cette année 2019-2020, Julie Poncet, artiste photographe, est accueillie en résidence.

            Le musée Nicéphore Niépce est le partenaire culturel de cette résidence pour la cinquième année consécutive. Il fait appel à son réseau d’artistes pour solliciter des photographes dont l’enjeu de leur projet artistique est susceptible de croiser ceux de la couture. Il s’agit de questionner autant la photographie que sa matérialité, son support et sa monstration. Le principe est celui d’un échange gagnant / gagnant : l’artiste amène les étudiants dans une direction qui n’est pas forcément celle de leur coeur de métier, les amène à envisager leur savoir faire et matériaux d’une autre manière, tout en sollicitant leurs compétences professionnelles. Les étudiantes participent au processus de création, à la réflexion intellectuelle, technique, apportent expertise et conseil dans leur domaine professionnel, partagent leur compétences en couture et enfin sont initiées à la photographie.

            S’agissant d’une résidence de création, les œuvres produites restent la propriété de l’artiste, qu'elles soient abouties ou non.

 

            Le musée prend en charge l'administration et l’organisation logistique de la résidence. Le cas échéant, il met à disposition des espaces (studio) voire des collections ou du matériel photographique.

La restitution dans l’établissement scolaire permet d’inviter, outre les personnes concernées par la résidence et les financeurs, élus, parents (quand ils sont sur place), autres élèves présents et enseignants, ainsi que la presse locale.

            Le projet est évalué suite à la résidence. Les expériences précédentes ont montré que la collaboration étudiantes / artiste amenait chacun dans la découverte du métier de l’autre, des compétences de l’autre et que l’union des deux constituait un riche terrain créatif. Ce terrain permet enfin d’envisager différemment son propre domaine de création.

 

 

Le 13 décembre 2019 a eu lieu la première rencontre de Julie Poncet avec les étudiants, l’occasion pour l’artiste de présenter son travail, de soumettre ses propositions de création et d’étudier la faisabilité du projet.

 

            L’univers du tissu est loin d’être étranger à cette artiste photographe puisqu’une importante partie de son travail repose sur la création de mises en scène narratives dans lesquelles le tissu et son motif envahissent l’espace et interagissent avec le personnage. La résidence va permettre à l’artiste de pousser plus loin ce principe narratif en faisant de la couture un élément constitutif de l’image et de l’histoire.

 C’est là qu’interviennent les étudiants de FCIL Couture,  participant à la réflexion intellectuelle aussi bien que technique en apportant leur expertise ainsi que leurs compétences en matière de couture.

 

  • Deux projets sont envisagés par Julie Poncet :

 

  • Inventer et mettre en image des scénarios dans lesquels un personnage interagit avec son environnement dont les éléments sont intégralement représentés par des fils cousus sur le papier photographique.
  • Confectionner des cadres originaux recouverts de tissu(s) cousu(s) qui mettront en valeur les photographies             prises par l’artiste à l’occasion de cette résidence.

 

Les deux projets suscitent vivement l’intérêt des élèves ainsi que celui de l'équipe enseignante. Il serait envisagé de réaliser huit diptyques, soit seize photographies : 1 diptyque complet par élève.

 

La prochaine rencontre est fixée au 17 février 2020 puis l’artiste viendra en résidence une semaine complète pour réaliser ce travail avec les étudiantes courant juin 2020.

 

Article proposé par Karine Bolvy, enseignante missionnée au service des publics du musée Nicéphore Niépce

 

L'album ne peut pas être affiché